nicolas kaldonski

maître de conférences, amu/imbe

curriculum vitae

Nicolas Kaldonski
39 ans, pacsé, deux filles
Docteur en Biologie des Populations et Ecologie

tél. pro.: 04 91 28 84 31
nicolas.kaldonski {at} univ-amu.fr
nicolas.kaldonski (at) imbe.fr

____________________________________________________

Emplois

2010-actuel       maître de conférences, Aix-Marseille Université

2009-2010         post-doctorat, université de Metz, LIEBE

2008-2009         demandeur d’emploi

2006-2008         ATER (Evolution; Ecologie; Biostatistiques), uB, Biogéosciences, BOP

____________________________________________________

Publications dans des revues à comité de lecture

Lagrue C, Kaldonski N, Motreruil S, Lefèvre T, Blatter O, Giraud P, Bollache L 2011. Interspecific differences in drift between the native Gammarus pulex and the exotic Gammarus roeseli and possible implications for the invader's success. Biological Invasions: 13, 1409-1421

Kaldonski N, Perrot-Minnot M-J, Dodet R, Martinaud G & Cézilly F 2009. Carotenoid-based colour of acanthocephalan cystacanths plays no role in host manipulation. Proceedings of the Royal Society B: 276, 169-176

Kaldonski N, Lagrue C, Motreuil S, Rigaud T & Bollache L 2008. Habitat segregation mediates predation by the benthic fish Cottus gobio on the exotic amphipod species Gammarus roeseli. Naturwissenschaften: 95, 839-844

Kaldonski N, Perrot-Minnot M-J, Motreuil S & Cézilly F 2008. Infection with acanthocephalans increases the vulnerability of Gammarus pulex (Crustacea, Amphipoda) to non-host invertebrate predators. Parasitology: 135, 627-632

Kaldonski N, Perrot-Minnot M-J & Cézilly F 2007. Differential influence of two acanthocephalan parasites on the antipredator behaviour of their common intermediate host. Animal Behaviour: 74, 1311-1317

Lagrue C, Kaldonski N, Perrot-Minnot M-J, Motreuil S & Bollache L 2007. Modification of hosts’ behavior by a parasite: field evidence for adaptive manipulation. Ecology: 88, 2839-2847

Perrot-Minnot M-J, Kaldonski N & Cézilly F 2007. Increased susceptibility to predation and altered anti-predator behaviour in an acanthocephalan-infected amphipod. International Journal for Parasitology: 37, 645-651

Bollache L, Kaldonski N, Troussard J-P, Lagrue C & Rigaud T 2006. Spines and behaviour as defences against fish predators in an invasive freshwater amphipod. Animal Behaviour: 72, 627-633

____________________________________________________

Communications scientifiques

Kaldonski N, Beisel J.-N. 2010. Les espèces invasives en milieu aquatique, un phénomène bateau? Dijon AgroSup

Kaldonski N., Cézilly F. & Perrot-Minnot M.-J. 2007 Infected prey jump in predator’s mouth, host manipulation by acanthocephalan parasites. Lunchtime seminar, Belfast (Irlande du Nord)

Kaldonski N., Cézilly F. & Perrot-Minnot M.-J. 2006 Host manipulation by parasites: evidence for enhanced trophic transmission to an appropriate final host. European Conference on Behavioural Biology, Belfast (Irlande du Nord)

Kaldonski N., Cézilly F. & Perrot-Minnot M.-J. 2006 Spécificité de la manipulation parasitaire. Colloque de génétique et biologie des Populations, Lille (France)

Kaldonski N., Cézilly F. & Perrot-Minnot M.-J. 2006 Spécificité de la manipulation parasitaire dans une association gammare – acanthocéphale : prédation et aspects sensoriels. Colloque de la Société Française pour l’Etude du Comportement Animal 2006, Lac de Bairon (Ardennes). Prix de la meilleure communication orale

Kaldonski N., Cézilly F. & Perrot-Minnot M.-J. 2006 Spécificité de la manipulation parasitaire dans une association gammare – acanthocéphale : prédation et aspects sensoriels. Réunion du Réseau Ecologie des Interactions Durables, Dijon (Fr)

Kaldonski N. & Bollache L. 2004 Fish predator in a thorny problem: apparent competition meets biological invasion. ASAB Easter Meeting, Brighton (UK)

Posters

Bollache L., Lagrue C., Kaldonski N., Motreuil S. & Perrot-Minnot M.-J. 2006 Conséquences écologiques de la manipulation parasitaires au sein de l’association Gammares (hôtes)/Acanthocéphales (parasites). Réunion du Réseau Ecologie des Interactions Durables, Dijon (Fr)

Kaldonski N., Perrot-Minnot M.-J. & Cézilly F. 2006 Host manipulation by parasites: evidence for enhanced trophic transmission to an appropriate final host. ISBE 2006, 11th congress of the International Society for Behavioral Ecology, Tours (France)

____________________________________________________

Thèse de doctorat [pdf]

La manipulation de l’hôte par les parasites acanthocéphales, aspects éco-éthologiques

Direction : Frank Cézilly (Pr), Marie-Jeanne Perrot-Minnot (MCf)

Thèse soutenue le 25 mai 2007

Jury :
Pr Bruno Faivre, Université de Bourgogne, Président
Pr Robert Elwood, University of Belfast, Rapporteur
Dr Jean-Nicolas Beisel, Université de Metz, Rapporteur
Dr Jérôme Boissier, Université de Perpignan, Examinateur
Dr Philippe Gaudin, INRA de Bordeaux, Examinateur

Les parasites à cycle complexe sont confrontés au problème de leur transmission de l’hôte amont à l’hôte aval. Des modifications comportementales induites par ces parasites sont fréquemment observées chez les hôtes intermédiaires, et ont pour conséquence d’augmenter la transmission trophique du parasite à son hôte définitif. De telles modifications doivent satisfaire à certains critères pour être considérées comme adaptatives. Nous avons étudié le caractère adaptatif de la manipulation parasitaire en nous appuyant sur deux critères principaux : un bénéfice en terme d’aptitude pour le parasite manipulateur et l’existence d’un lien logique entre le comportement modifié et l’hôte ciblé.

Les acanthocéphales sont des helminthes parasites de Vertébrés qui ont été historiquement les premiers modèles d’études portant sur les modifications comportementales liées à l’infection parasitaire. Trois espèces, Pomphorhynchus laevis, Pomphorhynchus tereticollis et Polymorphus minutus, exploitent Gammarus pulex (Crustacés, Amphipodes) comme hôte intermédiaire en Bourgogne. Nos résultats démontrent que les modifications comportementales induites par P. laevis et P. tereticollis sur G. pulex augmentent leur transmission par voie trophique vers deux hôtes définitifs, le chabot et la truite. Nous avons ensuite mis en évidence le caractère multidimensionnel des altérations, entraînant principalement un ajustement temporel de la manipulation à l’optimum de transmission des parasites et une inversion de la réaction anti prédateur initiée par la perception olfactive d’un poisson. Cette multidimensionnalité ne s’étend pas en revanche à l’hypothèse du rôle de la tache colorée du parasite dans l’augmentation de vulnérabilité des proies. Les altérations comportementales présentent enfin un certain niveau de spécificité quant à l’hôte ciblé, corroborant le caractère adaptatif de la manipulation. Elles permettent en outre d’établir des connexions entre proies et prédateurs qui ne semblaient pas être intégrées jusqu’alors dans l’étude des réseaux trophiques et des écosystèmes.

Mots clés : manipulation comportementale, acanthocéphales, spécificité, transmission trophique, olfaction, réseaux trophiques

____________________________________________________

EDUCATION
2007      PH.D.    Ecologie évolutive des relations hôtes-parasites, uB
2003      M.S.       Invasions biologiques et défenses anti-prédateurs, uB
2002      B.S.        Biologie & Ecologie, uB

BOURSES & PRIX
2003-2006         bourse ministérielle (MENRT)
2006                      prix de la meilleure communication orale (colloque SFECA)

____________________________________________________

Implications associatives: membre actuel ou passé des associations

ASAB (Association for the Study of Animal Behaviour), membre

SFECA (Société Française pour l’Etude du Comportement Animal), membre

AFL (Association Française de Limnologie), membre

CEOB l’aile brisée (Centre d’Etude Ornithologique de Bourgogne), membre

SSNB (Société des Sciences Naturelles de Bourgogne), membre

GNUB (Groupe Naturaliste Universitaire de Bourgogne), vice secrétaire, webmestre

Communications diverses

Kaldonski N. 2005 Les acanthocéphales parasites de poissons : présentation d’une espèce commune en Bourgogne. Bourgogne Nature 1 : 43-46

Vous êtes ici : Accueil bonus mon cv